Tesla va perdre les millions de dollars versés par Fiat

Par , publié le 6 mai 2021

C’est un immense manque à gagner pour Tesla. Mercredi, Stellantis, le groupe automobile né de la fusion entre Fiat Chrysler et PSA, a annoncé qu’il ne devrait pas avoir besoin d’acheter des crédits carbone cette année afin de respecter les normes sur les émissions de CO2 en Europe. Jusqu’à présent, Fiat devait dépenser des centaines de millions d’euros par an pour rentrer dans les clous, et ainsi éviter de très lourdes amendes. En 2019, il chiffrait le coût à 1,8 milliard d’euros sur trois ans. Une manne financière qui profitait pour l’essentiel au constructeur américain de voitures électriques. Depuis deux ans, Tesla a bénéficié de la vente de ces droits à polluer pour retrouver le chemin de la rentabilité. Et ainsi pour pouvoir financer ses importants investissements sans devoir à nouveau s’endetter.

Pour aller plus loin:
– Pour la première fois de son histoire, Tesla termine une année dans le vert
– Grâce à de nouvelles batteries, Tesla promet de casser les prix

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité