Wise prépare une entrée en Bourse atypique en Europe

Par , publié le 18 juin 2021

Le pari est osé. Pour se lancer à la Bourse de Londres, Wise a choisi de procéder à une cotation directe. Cette procédure, qui gagne en popularité à New York, n’a en effet jamais été utilisée au Royaume-Uni. Elle représente donc un risque important pour la fintech, face au conservatisme des investisseurs britanniques. D’autant plus qu’elle a opté pour une structure à deux classes d’actions, qui avait été l’une des raisons du fiasco des débuts boursiers de Deliveroo fin mars. Wise, anciennement TransferWise, s’est fait connaître en proposant d’envoyer de l’argent à l’étranger à moindres frais. Elle tente désormais de diversifier son activité, par exemple en proposant des comptes bancaires. Sa dernière valorisation connue est de 5 milliards de dollars. Selon Sky News, elle vise une capitalisation de 12 milliards.

Pour aller plus loin:
– Pourquoi l’introduction en Bourse de Deliveroo a tourné au fiasco
– Début d’année record pour les start-up européennes

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité