La néobanque Revolut creuse ses pertes

Par , publié le 22 juin 2021

Une croissance qui ralentit et des pertes qui augmentent. L’année 2020 a été particulière pour Revolut. Mais la néobanque britannique peut se satisfaire d’une nette amélioration en fin d’année. Amélioration qui s’est même accélérée début 2021. Celle-ci devra cependant être confirmée, car elle semble être liée à l’envolée des cryptomonnaies qui a fait bondir les transactions sur la plateforme. En 2020, le chiffre d’affaires de Revolut a progressé de 57%, pour atteindre 261 millions de livres (304 millions d’euros). Dans le même temps, ses pertes opérationnelles ont doublé, à 201 millions de livres. Ce chiffre s’explique notamment par le spectaculaire bond de la masse salariale. Malgré tout, Revolut espère mener une nouvelle levée de fonds. Selon Bloomberg, la start-up vise une valorisation de 20 milliards de dollars, soit quatre fois plus qu’en juillet 2020.

Pour aller plus loin:
– Comment la néobanque Revolut espère percer aux Etats-Unis
– Nubank, la néobanque vedette qui a séduit Warren Buffett

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité