Par , publié le 16 juillet 2021

C’est du jamais vu pour une start-up britannique. En levant 800 millions de dollars supplémentaires, Revolut affiche désormais une valorisation record de 33 milliards. C’est six fois plus que lors de son précédent tour de table, début 2020. La néobanque, qui revendique 16 millions de clients, profite notamment de l’appétit des investisseurs pour les fintechs. Elle compte accentuer ses dépenses aux Etats-Unis et en Inde. L’an passé, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 261 millions de livres (304 millions d’euros), en hausse de 57% sur un an. Mais elle a connu un ralentissement de sa croissance et une forte augmentation de ses pertes, notamment en raison d’un spectaculaire bond de la masse salariale. Revolut indique cependant que la situation s’est améliorée depuis le début de l’année.

Pour aller plus loin:
– La néobanque Revolut creuse ses pertes
– Nubank, la néobanque vedette qui a séduit Warren Buffett


No Comments Yet

Comments are closed

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Votre rendez-vous quotidien pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !