Google lourdement sanctionné en Corée du Sud

Par , publié le 14 septembre 2021

La Corée du Sud poursuit son offensive contre Google. Deux semaines après le vote d’une loi sur les boutiques d’applications, visant en particulier le moteur de recherche, les autorités de la concurrence viennent de lui infliger une amende de 207 milliards de wons (149 millions d’euros). Elles lui reprochent des clauses interdisant aux fabricants de smartphones ou de montres connectées d’installer des versions modifiées du système Android, sous peine de ne plus avoir accès aux populaires applications de Google. Selon l’antitrust coréen, ces restrictions permettraient à la société américaine d’empêcher l’émergence de rivaux utilisant la version open source d’Android. Et donc de maintenir illégalement sa position dominante sur le marché des systèmes d’exploitation mobiles. Le groupe, sommé de modifier ses pratiques, a décidé de faire appel. Il pourrait encore être inquiété par les autorités coréennes, qui ont ouvert d’autres enquêtes, notamment sur le marché des jeux mobiles.

Pour aller plus loin:
– Bruxelles lance une quatrième enquête antitrust contre Google
– L’étau se resserre autour des boutiques d’applications

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité