TikTok dans le viseur de la CNIL irlandaise

Par , publié le 15 septembre 2021

Critiquée en Europe pour son manque de réactivité, la Cnil irlandaise change de braquet. Après avoir infligé une amende record à WhatsApp début septembre, la Commission irlandaise de protection des données (DPC) se penche désormais sur TikTok. Deux enquêtes viennent d’être ouvertes. La première porte sur le traitement des données des mineurs, un sujet sur lequel l’application de vidéos est régulièrement critiquée. La seconde examinera le transfert de données vers la Chine. Dans les deux cas, la DPC, chargée de surveiller la majorité des géants du Web dans l’Union européenne, vérifiera la conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD). TikTok risque une amende pouvant aller jusqu’à 4% de son chiffre d’affaires.

Pour aller plus loin:
TikTok se dote d’un nouveau patron pour accélérer sa monétisation
– Malgré Trump, le chiffre d’affaires de ByteDance s’envole

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité