Facebook lance sa copie de TikTok

Par , publié le 29 septembre 2021

Après les Stories, les Reels. Facebook poursuit sa stratégie d’adaptation aux nouveaux usages. Mercredi, le réseau social a annoncé que sa copie de TikTok serait désormais accessible à tous ses utilisateurs américains. Celle-ci avait initialement été lancée à l’été 2020 sur Instagram, sa filiale, pour tenter de contrer l’immense succès de l’application chinoise. Elle reprend ainsi tous les codes qui ont séduit plus d’un milliard d’adeptes: de courtes vidéos accompagnées d’une bande sonore et de différents effets, et un fil indéfini de clips sélectionnés par un algorithme pour leur viralité.

Placement idéal – Le géant américain suit la même stratégie que pour les Stories. Ce format représentait une réponse au succès de Snapchat. Il avait d’abord débarqué sur Instagram, avant de rejoindre Facebook. Il est aujourd’hui utilisé par plusieurs centaines de millions de personnes chaque jour, contribuant à augmenter l’engagement des utilisateurs. Comme les Stories, les Reels seront ainsi affichés en haut des applications mobiles du réseau social. Une place de choix qui doit permettre de doper leur audience. Et il sera également possible de diffuser directement sur Facebook les courtes vidéos publiées sur Instagram, afin d’augmenter encore davantage leur portée.

Monétisation – Alors qu’elle se félicitait fréquemment du succès des Stories, la société de Menlo Park n’a publié aucun chiffre sur le nombre d’utilisateurs des Reels. Au-delà de l’audience, le véritable défi est de convaincre les créateurs d’adopter ce nouveau format. Une grande partie des Reels ne sont ainsi que des vidéos TikTok, sur lesquelles apparaît encore le logo chinois. Pour limiter ce phénomène, les algorithmes d’Instagram pénalisent ces vidéos. Facebook propose désormais de rémunérer les créateurs américains, avec des bonus et un partage des recettes publicitaires. La possibilité de poster des vidéos à la fois sur Facebook et Instagram doit permettre de multiplier les opportunités de monétisation.

Adolescents – TikTok ne représente pas encore une menace directe pour Facebook, qui cumule plus de 3,5 milliards d’utilisateurs sur l’ensemble de ses plateformes. Et qui continue d’afficher une forte croissance de son chiffre d’affaires. Mais la société craint de perdre les adolescents et les préadolescents. Historiquement moins présentes sur Facebook que leurs parents et grands-parents, ces classes d’âge plébiscitaient principalement Instagram, restant donc dans le giron de la société dirigée par Mark Zuckerberg. Mais les plus jeunes se tournent de plus en plus vers TikTok. C’est pour cela qu’Instagram évolue vers les contenus vidéos. Et travaille sur une version destinée aux enfants.

Pour aller plus loin:
– TikTok passe le cap du milliard d’utilisateurs
– YouTube lance, à son tour, un clone de TikTok

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité