HBO Max arrive en Europe… mais pas en France

Par , publié le 1 novembre 2021

Un rival de plus pour Netflix en Europe. La semaine dernière, HBO Max a officiellement débarqué sur le continent, un an et demi après ses débuts aux Etats-Unis. Un lancement par étapes, qui ne concerne pas encore la France. Sur un marché déjà très concurrentiel, la plateforme du groupe WarnerMedia ne manque pas d’arguments. Son prix d’abord, inférieur à celui de ses rivaux (70 euros par an). Ensuite, l’image de marque et les nombreuses séries de la grande chaîne câblée HBO. Et enfin, le catalogue des studios Warner Bros, promettant en particulier l’ajout des derniers films 45 jours seulement après leur sortie en salles.

Direct-to-consumer – HBO Max marque un tournant majeur pour WarnerMedia. Comme Disney, le groupe américain parie désormais sur le modèle direct-to-consumer. Il ne souhaite plus commercialiser ses chaînes par l’intermédiaire des câblo-opérateurs ou vendre ses films et séries à des chaînes de télévision étrangères. Il veut désormais les réserver pour sa propre offre de streaming. Objectif: s’adapter aux évolutions du marché précipitées par l’immense succès de Netflix. Outre les Etats-Unis, le service est également disponible en Amérique latine. En Europe, il est d’abord lancé dans les pays nordiques et en Espagne. 21 autres pays suivront en 2022, dont les Pays-Bas, la Turquie et le Portugal.

2023 pour la France ? – Ce changement de modèle prendra cependant du temps. Dans plusieurs pays européens, WarnerMedia a en effet signé des contrats de plusieurs années avec des chaînes de télévision, retardant d’autant le lancement de sa nouvelle plateforme de streaming sur ces marchés. C’est le cas en France où les séries de HBO sont diffusées sur OCS depuis 2017. Cet accord d’exclusivité arrive à échéance fin 2022. Si rien n’est encore officiel, il est très probable que celui-ci ne sera pas renouvelé. HBO Max pourrait ainsi débarquer dans l’Hexagone en 2023. La situation est similaire au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie.

Catalogue – Comme Disney, WarnerMedia produit déjà beaucoup de contenus et dispose donc d’un catalogue très riche. Le seigneur des anneaux, Harry Potter ou Wonder Woman pour les films. Friends, Game of Thrones ou Les Sopranos pour les séries. Surtout, HBO Max proposera l’an prochain House of the Dragon, la très attendue série préquelle de Game of Thrones. Le service pourrait aussi être alimenté par les émissions et documentaires de Discovery, avec lequel WarnerMedia doit fusionner. En outre, le groupe va financer des productions européennes, une stratégie qui a fait ses preuves chez Netflix. Il vient d’ailleurs de recruter une ancienne responsable de Canal+ pour piloter ses efforts en France.

Pour aller plus loin:
La série sud-coréenne Squid Game redonne des couleurs à Netflix
– Pourquoi Amazon rachète les mythiques studios MGM

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité