Yahoo ferme son site chinois

Par , publié le 3 novembre 2021

Trois semaines après LinkedIn, c’est au tour de Yahoo de quitter la Chine. Mardi, le portail Internet américain a annoncé la fermeture immédiate de son site chinois. Une décision qu’il justifie par un “environnement commercial et juridique de plus en plus difficile”. Celle-ci coïncide notamment avec l’entrée en vigueur, lundi, d’une nouvelle loi sur la protection des données personnelles des internautes. Yahoo s’était lancé dans le pays dès 1999, s’associant quelques années plus tard avec Alibaba. La société californienne n’avait cependant pas rencontré le succès. Elle avait nettement réduit la voilure par la suite, fermant notamment son service d’e-mails et son portail d’actualités. Son départ définitif de Chine est donc davantage symbolique. Il ne devrait pas avoir d’impact sur son activité.

Pour aller plus loin:
– Yahoo racheté pour la deuxième fois en quatre ans
– LinkedIn va fermer son site chinois

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité