Baidu déploie ses robots-taxis à Pékin

Par , publié le 26 novembre 2021

Après une première phase de tests dans les rues de Pékin, Baidu vient d’être autorisé à lancer un service commercial de robots-taxis dans la capitale chinoise. Le moteur de recherche va pouvoir faire circuler 67 véhicules autonomes, même si un opérateur devra toujours être présent à bord pour reprendre le contrôle en cas d’urgence. Baidu ne prévoit pas de casser les prix: un trajet coûtera plus cher que sur Didi, la principale plateforme chinoise de VTC. La société ambitionne de déployer ce service dans 65 villes d’ici à 2025. Elle espère ainsi prendre de vitesse ses concurrents, comme les start-up AutoX, financée par Alibaba, et Pony.ai, soutenue par Toyota. Cette dernière, à la fois basée en Chine et aux Etats-Unis, va aussi pouvoir lancer un service commercial à Pékin.
Pour aller plus loin:
Comment Baidu veut se réinventer
– Google lève 2,5 milliards de dollars pour ses voitures autonomes

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité