SpaceX vraiment menacé par une faillite ?

Par , publié le 1 décembre 2021

Le ton est alarmiste. Dans une note interne envoyée le week-end dernier, Elon Musk assure que SpaceX fait face à un“risque réel de faillite”. En cause: les importants retards pris dans la production du moteur de Starship, le gigantesque lanceur qui doit notamment transporter des astronautes de la NASA sur la lune puis des passagers sur Mars. “Les problèmes sont bien plus graves que nous le pensions”, explique l’entrepreneur, dans ce message publié par la chaîne CNBC. “Très honnêtement, c’est un désastre”, poursuit-il avant de demander à tous ses employés de venir travailler en plein week-end de Thanksgiving.

39 moteurs – Le programme Starship est certainement le plus ambitieux jamais mené par SpaceX. La fusée est la plus grande jamais construite (119 mètres). Et elle doit être aussi entièrement réutilisable, ce qui serait une première. Le chemin reste encore long. Entamée il y a un an, la phase de tests a été marquée par de nombreuses explosions. La société promet toujours de réaliser un premier vol orbital en début d’année prochaine. Le défi n’est pas seulement technologique, il est aussi industriel. Chaque lanceur doit être équipé de 39 moteurs, baptisés Raptors. Mais la société ne parvient pas à tenir la cadence de production. Le mois dernier, le responsable des moteurs avait ainsi été poussé vers la sortie.

Projet Starlink – Le temps presse, explique désormais Elon Musk. D’ici à la fin de l’année, SpaceX doit être capable de réaliser un lancement toutes les deux semaines. C’est sa survie qui en dépendrait, assure son patron. Starship doit d’abord remplacer Falcon 9, le lanceur actuel. Mais la fusée est surtout centrale pour le projet Starlink, qui vise à déployer une constellation de satellites pour fournir une connexion à Internet partout dans le monde. Falcon 9 ne pourra en effet pas placer sur orbite la prochaine génération de satellites, qui offre une structure de coûts viable et qui sera capable de faire face à la demande attendue de bande passante.

Motiver les troupes – Si SpaceX ne parvient pas à produire suffisamment de moteurs Raptors, c’est tout le projet Starlink, dans lequel la société prévoit d’investir jusqu’à 30 milliards de dollars, qui serait ainsi menacé. Suffisant pour pousser la société spatiale vers la faillite ? Difficile à croire. En cas de besoin de liquidités, les solutions ne manquent pas. Nul doute qu’Elon Musk pourrait trouver des investisseurs ou des créanciers. Il pourrait aussi procéder à une introduction en Bourse. Ou encore vendre une partie de ses actions Tesla, comme il l’a fait récemment pour payer ses impôts. À vrai dire, l’entrepreneur est un habitué des déclarations alarmistes, régulièrement utilisées comme un moyen pour motiver ses troupes.

Pour aller plus loin:
– SpaceX va investir jusqu’à 30 milliards de dollars pour son projet Starlink
– SpaceX transporte des astronautes de la NASA, première étape vers Mars

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité