Spotify tente de ressusciter son rival de Clubhouse

Par , publié le 13 avril 2022

Ne l’appelez plus Spotify Greenroom mais Spotify Live. Mardi, le géant suédois du streaming musical a officiellement renommé sa plateforme de conversations audio, lancée l’an passé pour répondre au succès de Clubhouse mais qui peine depuis à trouver son public. Cette nouvelle identité s’accompagne d’un autre changement majeur: les salons de discussions, jusqu’à présent uniquement accessibles depuis une application indépendante, vont être intégrés à l’application principale de la société. Celle-ci espère séduire de nouveaux adeptes, en capitalisant sur les 400 millions d’utilisateurs de son offre de streaming.

Lassitude – Depuis ses débuts en juin 2021, suite au rachat de l’application Locker Room, Greenrooom a cumulé à peine 300.000 téléchargements sur le système iOS, selon les estimations du cabinet Sensor Tower. La plateforme a d’abord été victime de la concurrence. Celle de Clubhouse, le pionnier du secteur, mais aussi celle de Twitter, qui avait fait le choix inverse de Spotify, en accordant une place de choix aux salons sur ses applications mobiles. Au-delà, Greenrooom a fait les frais du déclin du concept. Passée l’excitation des débuts, peut-être stimulée par la crise sanitaire, les utilisateurs se sont lassés. Et les organisateurs n’ont jamais eu les outils nécessaires pour pouvoir monétiser leur audience, poussant une grande partie d’entre eux à arrêter.

Vitrine – Pour le moment, l’intégration de Spotify Live sur l’application de streaming est limitée. Plusieurs fonctionnalités, comme le chat écrit, ne sont pas disponibles. Et seules quelques émissions, régulières ou événementielles, produites ou financées par Spotify sont accessibles. Elles bénéficieront d’une importante vitrine pour gagner de nouveaux auditeurs. Spotify pourra également utiliser les données d’écoute de ses utilisateurs pour leur recommander un salon. Plus tard, la société suédoise pourrait également intégrer les discussions lancées par ses utilisateurs. Elle ne communique, en revanche, toujours pas sur les outils de monétisation, comme les salons payants ou la publicité, promis il y a un an.

Devenir rentable – L’offensive de Spotify dans les discussions audio s’inscrit dans la stratégie menée depuis trois ans par son patron Daniel Ek: devenir la plateforme de référence pour tous les formats audio. La société a ainsi massivement investi dans les podcasts, rachetant notamment des studios et signant des contrats avec des personnalités. Cette diversification doit d’abord lui permettre de se différencier de ses rivaux pour attirer une audience plus grande. Ensuite, elle vise à contourner son principal problème: les importantes royalties versées aux artistes. Moins chers, les nouveaux formats audio doivent ainsi permettre à Spotify de devenir rentable.

Pour aller plus loin:
– Comment Clubhouse tente de repartir de l’avant
– Pourquoi Spotify mise autant sur les podcasts

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Chaque vendredi, l'actu French Tech décryptée

Infos, analyses, tableau de bord: le rendez-vous hebdomadaire pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !