Le temps d’un café, l’actu tech décryptée

 

Dès 7h30, l’essentiel de l’info analysée et mise en perspective directement dans votre boîte e-mail

Le temps d’un café, l’actu tech décryptée

Dès 7h30, l’essentiel de l’info analysée et mise en perspective directement dans votre boîte e-mail

Par , publié le 22 septembre 2020

C’est une levée de fonds record pour la tech française. Mardi soir, Mirakl a officialisé un tour de table de 300 millions de dollars (255 millions d’euros), mené par le fonds britannique Permira. La start-up, spécialisée dans la création et la gestion de marketplaces (places de marché), est désormais valorisée à 1,5 milliard de dollars. Elle devient ainsi la dixième licorne de l’écosystème hexagonal. Avec ces fonds additionnels, Mirakl souhaite quadrupler ses effectifs, pour développer de nouveaux outils et renforcer ses équipes commerciales.

Vendeurs extérieurs – Inconnue du grand public, la société agit dans les coulisses de nombreux sites d’e-commerce, comme ceux de Carrefour, des Galeries Lafayette ou encore de Conforama. Sa solution leur permet d’ouvrir leurs portes à des vendeurs extérieurs. Ce modèle de marketplace a été popularisé par Amazon, où il représente désormais plus de la moitié des ventes. Sur un marché ultra-compétitif, où le rival n’est qu’à quelques clics, il permet d’enrichir très rapidement le catalogue, sans avoir à constituer des stocks et à gérer la logistique. Et ainsi d’augmenter les ventes, tout en offrant généralement des marges plus importantes.

Opérationnel en quelques semaines – Tous les grands acteurs du commerce en ligne souhaitent donc suivre l’exemple d’Amazon, d’Alibaba ou encore de Walmart. Mais peu possèdent les ressources nécessaires pour le faire. Mirakl, qui assure être leader du marché, leur promet d’être opérationnels en seulement quelques semaines. La start-up met à leur disposition des outils technologiques, pouvant être facilement intégrés à leurs plates-formes, pour simplifier le lancement et la gestion au quotidien de leur place de marché. Elle leur permet également de trouver rapidement des vendeurs extérieurs, et se charge ensuite de les rémunérer.

Forte croissance – Fondée en 2011, Mirakl revendique désormais plus de 300 clients, dont une proportion croissante de distributeurs B to B. Avec la montée en puissance du commerce en ligne, la société a enregistré une très forte croissance sur les six premiers mois de l’année. Son volume d’affaires a plus que doublé, dépassant 1,2 milliard d’euros. C’est quasiment autant que sur l’ensemble de l’année dernière. L’entreprise se rémunère principalement en prélevant une commission, dont le montant n’est pas public, sur chaque vente. Elle ne communique pas, non plus, son chiffre d’affaires.


Chaque matin, l’essentiel de l’actualité tech analysée et mise en perspective directement dans votre boîte e-mail

No Comments Yet

Comments are closed