Accusé de tromperie, Twitter va verser 800 millions de dollars

Par , publié le 20 septembre 2021

Twitter paie le prix fort pour éviter un procès potentiellement embarrassant. Lundi, le réseau social a officialisé un accord à l’amiable pour mettre un terme à une class action lancée il y a cinq ans par des investisseurs mécontents. Il a accepté de leur verser 810 millions de dollars (692 millions d’euros). Une somme gigantesque qui représente 80% du résultat opérationnel réalisé en 2020. Twitter était accusé d’avoir trompé les investisseurs en novembre 2014, en promettant de porter sa base d’utilisateurs à 550 millions sur le moyen terme. Et même à un milliard sur le long terme. En juin, la société comptait “seulement” 206 millions d’utilisateurs quotidiens. Selon les plaignants, Twitter avait ensuite reconnu que les projections de ses dirigeants ne reposaient sur aucune donnée concrète.

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité