Comment Akeneo enrichit les fiches produits

Par , publié le 20 mai 2022

“Le bricolage à base de fichiers Excel, cela ne suffit plus”, assène Frédéric de Gombert. Comme d’autres entrepreneurs, le fondateur et patron d’Akeneo ambitionne de remplacer le logiciel vedette de Microsoft, qui a longtemps été l’outil de référence pour de nombreuses tâches. Son créneau: l’information produit. Sa collecte d’abord, puis son enrichissement pour la transformer en données utiles, et enfin sa distribution sur les différents canaux de vente. Dans le jargon, on appelle cela le PIM et le PXM. Fondée en 2013, la start-up nantaise revendique désormais plus de 600 clients dans le monde, dont LVMH, Accor, Auchan ou encore Back Market. Elle occupe la première place mondiale du marché.

Gain de temps – Akeneo promet de simplifier la création des fiches produits. Une étape qui peut être très fastidieuse. “Les informations sont souvent éclatées à différents endroits”, note Frédéric de Gombert. Et de citer l’exemple d’une grande marque de luxe française qui mettait six mois pour mettre en ligne une nouvelle collection. “Son site Internet avait toujours une collection de retard”, se rappelle le patron d’Akeneo. Sa plateforme permet de récupérer les informations directement dans les différentes bases de données. Et d’automatiser un certain nombre de tâches. Le gain de temps serait conséquent: de 70% à 80%. Grâce à des fiches produits plus complètes, la start-up assure aussi augmenter le taux de conversion, et donc les ventes. Mais aussi faire baisser le taux de retour, et donc les coûts.

Besoin d’informations – Parfois négligée, l’information produit devient cruciale. D’abord, parce que les consommateurs – et indirectement les distributeurs – réclament davantage de transparence sur les ingrédients alimentaires ou sur l’empreinte carbone. “À tous les niveaux, il y a un besoin d’une information de plus en plus granulaire et riche”, souligne Frédéric de Gombert. Ensuite, parce que les marques disposent d’un nombre croissant de canaux de vente, réclamant chacun des données différentes.“Sur Amazon, si vous ne pouvez pas fournir le bon niveau d’informations produit, vous êtes condamnés à rester noyés au milieu des autres”, poursuit le dirigeant. Pourtant, le taux de pénétration du PIM reste encore très faible, ce qui laisse entrevoir un important potentiel de croissance.

Vue à 360 degrés – Pour conserver sa position de leader du marché, Akeneo a levé mi-mars 135 millions de dollars. La société, qui devrait dépasser “dans quelques mois” la barre des 100 millions d’euros de revenus récurrents annuels, souhaite d’abord accélérer son expansion internationale. Elle va notamment accentuer ses efforts aux Etats-Unis, le marché où son activité progresse le plus vite. Elle ambitionne également d’enrichir son offre, en ajoutant de nouvelles briques pour fournir “une vue à 360 degrés sur l’ensemble de la donnée produit”. Son patron cite par exemple les avis clients, la politique tarifaire ou encore la gestion de l’inventaire. Pour y parvenir, Akeneo va investir davantage dans la recherche et développement. Et n’exclut pas des acquisitions.

_____

Comme de nombreuses sociétés tech, Akeneo utilise Google Cloud pour développer son activité. Découvrez pourquoi

 

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Dès 7h30, prenez un temps d’avance: les informations essentielles analysées et mises en perspective, directement dans votre boîte e-mail