Comment Zenly a donné un coup de jeune à la géolocalisation

Par , publié le 27 mai 2022

Cinq ans après son rachat par Snapchat, Zenly est totalement sortie des radars. Et pourtant, la plateforme de géolocalisation entre amis n’a jamais été autant populaire. Elle revendique désormais 35 millions d’utilisateurs actifs, contre 4 millions seulement en 2017. Selon le cabinet Data.ai, elle était en début d’année la dixième application sociale la plus téléchargée dans le monde. L’ancienne vedette de la French Tech ne fait plus parler d’elle chez nous pour une raison simple: la grande majorité de ses adeptes habitent bien loin de son siège parisien. Ils sont japonais, brésiliens, mexicains, indonésiens ou russes.

Coup de jeune – Comme beaucoup de start-up, Zenly est née d’un pivot. Initialement, ses deux fondateurs avaient conçu un service permettant aux parents de géolocaliser leurs enfants en temps réel. Si le projet est rapidement arrêté, l’idée de départ n’est pas totalement abandonnée. Lors de sa relance, la start-up ne vise plus les parents mais les adolescents. En ajoutant une couche sociale, son application donne un coup de jeune aux autres plateformes de géolocalisation, dont la popularité ne cesse alors de chuter. Grâce à une carte, ses utilisateurs peuvent savoir où se trouvent leurs amis. Et décider par exemple de les rejoindre. Très vite, Zenly séduit plusieurs millions d’utilisateurs en Europe, puis aux Etats-Unis.

213 millions de dollars – En juin 2017, Snapchat ajoute une nouvelle fonctionnalité de géolocalisation entre amis à son application. Baptisée Snap Map, celle-ci ressemble grandement à Zenly. Qui aurait donc été copiée ? En réalité, la jeune pousse tricolore vient d’être rachetée en secret pour 213 millions de dollars. Cette acquisition reste à ce jour la plus importante menée par le géant californien. Si son concept de base est désormais intégré à Snapchat, le service ne disparaît pas pour autant. Zenly conserve également son indépendance et ses équipes restent en France. La société vient ainsi de lancer une nouvelle version de son application, s’appuyant notamment sur de nouvelles cartes 3D.

Reprise en main – Ce rachat a certainement coupé l’élan de Zenly dans les pays occidentaux, où la priorité est donnée à Snapchat. Mais l’opération lui a permis de financer son développement sur d’autres marchés – selon Techcrunch, elle espère ainsi tripler son nombre d’utilisateurs, pour franchir la barre symbolique des 100 millions. Et elle lui a surtout permis de ne pas se soucier de la monétisation: sept ans après son lancement, Zenly ne génère toujours pas le moindre chiffre d’affaires. Cela va peut-être changer: depuis un mois, la petite entreprise parisienne est désormais placée sous la responsabilité directe d’Evan Spiegel, le grand patron de Snapchat.

_____

Comme de nombreuses sociétés tech, Zenly utilise Google Cloud pour développer son activité. En savoir plus

 

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Dès 7h30, prenez un temps d’avance: les informations essentielles analysées et mises en perspective, directement dans votre boîte e-mail