Mirakl lève 555 millions de dollars pour imposer ses marketplaces

Par , publié le 21 septembre 2021

Cela aurait pu être une levée de fonds record pour la tech française, si son annonce était intervenue quelques heures plus tôt. Mardi soir, Mirakl a officialisé un nouveau tour de table, d’un montant de 555 millions de dollars, faisant légèrement moins bien que les 680 millions récoltés en début de journée par Sorare. Qu’importe cependant pour la start-up, spécialisée dans la création et la gestion de marketplaces (places de marché). La voilà désormais valorisée à 3,5 milliards de dollars, soit deux milliards de plus qu’en septembre 2020. Et surtout armée de nouvelles ressources pour recruter des ingénieurs et commerciaux, et pour développer de nouveaux outils.

Vendeurs extérieurs – Inconnue du grand public, la société agit dans les coulisses de nombreux sites d’e-commerce, comme ceux de Carrefour, des Galeries Lafayette ou encore de Conforama. Sa solution leur permet d’ouvrir leurs portes à des vendeurs extérieurs. Ce modèle de marketplace a été popularisé par Amazon, où il représente désormais plus de la moitié des ventes. Sur un marché ultra-compétitif, où le rival n’est qu’à quelques clics, il permet d’enrichir très rapidement le catalogue, sans avoir à constituer des stocks et à gérer la logistique. Et ainsi d’augmenter les ventes, tout en offrant généralement des marges plus importantes.

Opérationnel en quelques semaines – Tous les grands acteurs du commerce en ligne souhaitent donc suivre l’exemple d’Amazon, d’Alibaba ou encore de Walmart. Mais peu possèdent les ressources nécessaires pour le faire. Mirakl, qui assure être le leader du marché, leur promet d’être opérationnels en seulement quelques semaines. La start-up met à leur disposition des outils technologiques, pouvant être facilement intégrés à leurs plates-formes, pour simplifier le lancement et la gestion au quotidien de leur place de marché. Elle leur permet également de trouver rapidement des vendeurs extérieurs, et se charge ensuite de les rémunérer.

Forte croissance – Fondée en 2011, Mirakl revendique désormais plus de 300 clients, dont une proportion croissante de distributeurs B to B. Avec la montée en puissance du commerce en ligne, la société enregistre une très forte croissance depuis deux ans. Son volume de transactions a plus que doublé en 2020, autour de 3 milliards de dollars. Et il devrait dépasser la barre des 5 milliards cette année. L’entreprise se rémunère principalement en prélevant une commission, dont le montant n’est pas public, sur chaque vente. Elle ne communique pas, non plus, son chiffre d’affaires.

Pour aller plus loin:
– Aux Etats-Unis, les poursuites contre Amazon élargies
– Perch lève 775 millions pour racheter des marchands Amazon

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité