DeepMind réalise ses premiers profits

Par , publié le 6 octobre 2021

C’est le signe de l’importance grandissante de l’intelligence artificielle chez Google. L’an passé, sa filiale britannique DeepMind, l’un des acteurs les plus avancés dans le domaine, a réalisé ses premiers profits. Selon des documents rendus publics mardi, elle a dégagé un bénéfice de 44 millions de livres (51 millions d’euros), après avoir accusé de très lourdes pertes depuis son rachat en 2014 par le moteur de recherche. Cette première s’explique par un bond des recettes: entre 2019 et 2020, le chiffre d’affaires a triplé, pour atteindre 826 millions de livres. DeepMind ne commercialise aucun produit à l’extérieur. L’ensemble de son activité est destiné aux services de Google, comme YouTube, Maps ou encore Waymo, la filiale spécialisée dans les voitures autonomes.

Pour aller plus loin:
– La justice européenne se penche sur l’amende record infligée à Google

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité