Apple se lance dans la diffusion d’événements sportifs

Par , publié le 9 mars 2022

Après Amazon, c’est au tour d’Apple de se lancer dans la diffusion d’événements sportifs. Mardi, le groupe à la pomme a officialisé un accord avec la MLB, la ligue américaine de baseball, lui permettant de retransmettre en exclusivité deux rencontres par semaine sur sa plateforme de streaming Apple TV+. Des émissions, des résumés et d’anciens matchs seront également proposés à la demande. Ces programmes seront disponibles dans neuf pays, dont les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud, où le baseball est aussi très populaire. Ils ne seront en revanche pas diffusés en France.

Muscler l’offre – L’incursion d’Apple dans le sport ne constitue pas une surprise. Voilà plusieurs mois que la société californienne discute avec les grandes ligues sportives, en particulier aux Etats-Unis. Elle souhaite en effet muscler la proposition de valeur de sa plateforme. Un peu plus de deux ans après son lancement, celle-ci reste encore très loin de ses rivales en nombre d’abonnés, malgré quelques séries à succès et des nominations aux Oscars. Apple n’a jamais publié de chiffres officiels, mais avait assuré l’été dernier compter moins de 20 millions de clients lors de discussions avec le syndicat des employés de production. Netflix totalise 222 millions d’abonnés et Disney+ 130 millions.

Bientôt la NFL ? – Selon Forbes, Apple va dépenser 85 millions de dollars par an jusqu’en 2028, avec la possibilité de rompre le contrat après la première et la deuxième saison. Le concepteur de l’iPhone voit cependant beaucoup plus grand. L’analyste Daniel Ives estime qu’il s’est lancé dans “une chasse agressive” pour acquérir des droits. Il serait en particulier prêt à signer un très gros chèque pour diffuser une partie de la NFL, le championnat de football américain. Le lot qu’Apple convoite sera remis en jeu à partir de la saison prochaine, qui débute en fin d’année. Selon CNBC, il faudra débourser plus de deux milliards de dollars par an pour le décrocher. Amazon et Disney sont également sur les rangs.

Netflix en spectateur – Longtemps réservée aux grands groupes de télévision, la diffusion du sport est en train de basculer vers le streaming. Dans ce domaine, Amazon a pris les devants, puisqu’il diffuse déjà des matchs de NFL aux Etats-Unis, la majorité de la Ligue 1 en France et des rencontres de Ligue des Champions en Allemagne et en Italie. Disney propose de nombreux événements sur ESPN+. HBO Max et Peacock ont également renforcé leur programmation. De plus en plus, les plateformes de streaming ne vont plus seulement rivaliser sur leurs catalogues de films et de séries. Mais aussi sur leur offre sportive. Pour le moment, Netflix se contente, lui, simplement d’observer.

Pour aller plus loin:
– DAZN, le “Netflix du sport” débarque discrètement en France
– Avec Le Seigneur des anneaux, Amazon change de braquet face à Netflix

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Chaque vendredi, l'actu French Tech décryptée

Infos, analyses, tableau de bord: le rendez-vous hebdomadaire pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !