Snapchat riposte au succès grandissant de TikTok

Par , publié le 24 novembre 2020

C’est un changement majeur de philosophie pour Snapchat. Et le signe de la concurrence grandissante de TikTok. Lundi, la société au fantôme jaune a lancé un fil public de vidéos produites par ses utilisateurs, similaire à celui proposé par la nouvelle application vedette des adolescents. Cette nouvelle fonctionnalité, baptisée Spotlight et déjà disponible dans onze pays dont la France, rompt ainsi avec le modèle historique de la plate-forme, qui limitait le partage de photos et de vidéos au cercle des contacts. Un modèle moins adapté aux nouveaux usages des jeunes générations.

Passage de témoin – Depuis son lancement en 2011, Snapchat avait jusqu’à présent toujours fait office de précurseur. Son concept initial – des messages qui disparaissent au bout de quelques secondes – avait ainsi été copié par de nombreuses applications, à commencer par Facebook. Même chose pour les stories – des photos et vidéos visibles par tous les contacts pendant 24 heures -, dupliquées ces dernières années par Instagram, YouTube, WeChat, LinkedIn et même Spotify. Mais le concept de TikTok fait aujourd’hui davantage recette. Il est ainsi copié par de nouveaux acteurs américains, chinois ou indiens. Mais aussi par Instagram.

Pas qu’une copie – En octobre, Snapchat avait déjà intégré la possibilité d’ajouter des morceaux de musique aux vidéos, l’une des clés du succès de TikTok. Spotlight reprend un autre élément: un fil indéfini de clips sélectionnés par un algorithme pour leur viralité, que l’utilisateur peut rapidement faire défiler en glissant son doigt sur le haut. Contrairement à Instagram, Snapchat n’a cependant pas recopié tous les codes de son rival. Les vidéos peuvent durer jusqu’à 60 secondes, contre 15 secondes sur TikTok. Et elles ne peuvent pas être commentées. Autre différence: les comptes privés pourront aussi partager des vidéos, sans que leur profile s’affiche.

Un million de dollars par jour – En outre, à la différence de TikTok, toutes les vidéos créées par les comptes publics ne seront pas susceptibles d’être diffusées sur Spotlight. Les utilisateurs devront cocher une option au moment de la publication de leur clip. Pour les convaincre de le faire, Snapchat promet de verser un million de dollars par jour aux créateurs les plus populaires. Ce programme, qui n’est officiellement qu’un test, court jusqu’à la fin de l’année aux Etats-Unis. C’est également une première pour la société. Et un moyen de se différencier de la concurrence, en offrant à tous les utilisateurs l’espoir de gagner rapidement de l’argent grâce à une vidéo virale.

Pour aller plus loin:
– Triller, ce petit rival qui prétend vouloir racheter TikTok
– YouTube lance, à son tour, un clone de TikTok

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité