Par , publié le 26 janvier 2021

Bannie en Inde et menacée d’interdiction aux États-Unis, TikTok a connu une année 2020 particulièrement mouvementée. Mais cela n’a pas empêché ByteDance, sa maison mère chinoise d’enregistrer des performances financières record, dépassant même les objectifs ambitieux qu’elle s’était fixés. Selon les données obtenues par le site The Information, son chiffre d’affaires a plus que doublé l’an passé, pour atteindre environ 37 milliards de dollars (30,4 milliards d’euros). Son résultat opérationnel a enregistré un gain similaire, passant de moins de 4 milliards à 7 milliards de dollars.

Facebook en ligne de mire – Pour mieux illustrer le succès phénoménal de ByteDance, il suffit de comparer ces chiffres avec ceux de Snapchat, qui a été lancée la même année. Selon les prévisions des analystes, la société au fantôme jaune devrait avoir réalisé un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars en 2020. Quinze fois moins que le groupe chinois. Autre comparaison: huit ans après son lancement, les recettes annuelles de Facebook ne s’élevaient qu’à 5 milliards de dollars. ByteDance pèse désormais 45% du chiffre d’affaires du réseau social américain, qui progresse beaucoup moins vite. Elle est en revanche quatre fois moins rentable.

Carton en Chine – Si ByteDance est la première société chinoise à être très populaire à l’international, quasiment l’intégralité de ses recettes provient encore de son pays d’origine. Et plus particulièrement des publicités affichées sur ses deux produits vedettes: l’agrégateur d’informations Toutiao et Douyin, la version chinoise de TikTok qui compte plus de 600 millions d’utilisateurs actifs. Le groupe s’octroie ainsi une part croissante du gâteau publicitaire, au détriment des mastodontes du secteur Alibaba, Baidu et Tencent. Et il grignote aussi sur le marché du e-commerce, en permettant aux utilisateurs de Douyin d’acheter facilement un produit présent sur une vidéo.

Monétiser TikTok – En Chine, ByteDance vient aussi de lancer une plate-forme de paiement en ligne, encore limitée mais qui pourrait bien bénéficier d’un coup de pouce des autorités qui veulent renforcer la concurrence. La société vise également de nouveaux horizons, comme la recherche en ligne, les jeux vidéo ou encore le streaming musical. Mais son potentiel de croissance le plus important se situe à l’étranger, où TikTok génère un chiffre d’affaires relativement faible compte tenu de son immense succès (environ 200 millions d’adeptes aux Etats-Unis et en Europe). L’application reste cependant sous la menace de l’administration américaine. Et elle n’entrevoit aucune issue en Inde.

Pour aller plus loin:
– ByteDance, la maison mère de TikTok, se lance dans le paiement
– Après plusieurs mois de menaces, TikTok sauve sa tête aux Etats-Unis


No Comments Yet

Comments are closed

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Votre rendez-vous quotidien pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !