Par , publié le 28 janvier 2021

Malgré la crise économique et des retards de production liés à l’épidémie de coronavirus, les produits d’Apple ont été plus populaires que jamais sous les sapins de Noël. Au quatrième trimestre 2020, le groupe à la pomme a même établi un nouveau record, avec un chiffre d’affaires de 111 milliards de dollars (91 milliards d’euros). C’est même la première fois qu’il franchit la barre des 100 milliards, un exploit que n’avaient jusqu’à présent réussi que le groupe pétrolier ExxonMobil et le géant de la distribution Walmart – et que devrait aussi avoir réalisé Amazon fin 2020.

“Super cycle” – Selon les estimations du cabinet IDC, Apple aurait écoulé 90 millions d’iPhone entre début octobre et fin décembre. Un chiffre record pour un fabricant de smartphones. De quoi donner corps à l’hypothèse, avancée par des analystes, d’un “super cycle” de remplacement de l’appareil. Celui-ci s’explique d’abord par une raison structurelle: en moyenne, les possesseurs d’iPhone passent au modèle suivant tous les trois ans. Après 2014/15 et 2017/18, un pic est donc attendu pour 2020/21. Selon l’analyste Dan Ives de Wedbush, 350 millions d’utilisateurs se trouvent ainsi dans cette “fenêtre de remplacement”.

Un effet 5G en Chine – Deuxième raison: l’intégration de la 5G, la dernière génération de l’Internet mobile. L’effet sur les ventes pourrait cependant être limité, au moins à court terme, aux Etats-Unis et en Europe, où le réseau est encore peu développé. Sans oublier des abonnements plus chers, pour une fonctionnalité pas nécessairement décisive pour le plus grand nombre. Mais l’arrivée de cette technologie chez Apple doit donner un coup de fouet aux ventes en Chine, où les smartphones compatibles représentent déjà 40% du marché. L’impact semble avoir été immédiat: le chiffre d’affaires de la société a bondi de 36% dans le pays.

Offensive dans les services – Si l’iPhone reste son produit phare, Apple est moins dépendant de ses performances que par le passé. La société a réussi à s’imposer sur de nouveaux marchés, notamment avec ses Apple Watch et ses AirPods. Et elle a entamé un virage vers les services pour encore mieux monétiser son immense base d’utilisateurs. Avec deux importantes réussites: Apple Music et Apple Pay. Cependant, les nouvelles offres lancées depuis 2019 (TV+, News+, Arcade et Fitness+) ne semblent pas rencontrer le même succès. Pour donner un nouveau coup d’accélérateur, Apple a lancé fin 2020 des bundles d’abonnement permettant d’économiser quelques euros par mois.

Pour aller plus loin:
– Avec ses nouveaux iPhone, Apple vise un “super cycle”
– Comment Xiaomi a dépassé Apple sur le marché des smartphones


Chaque matin, l’essentiel de l’actualité tech analysée et mise en perspective directement dans votre boîte e-mail

No Comments Yet

Comments are closed