TikTok se dote d’un nouveau patron pour accélérer sa monétisation

Par , publié le 2 mai 2021

Changement de cap à la tête de TikTok. Après avoir voulu “américaniser” sa filiale internationale pour calmer les inquiétudes de Washington, le chinois ByteDance vient de nommer l’un de ses principaux dirigeants au poste de directeur général. Il s’agit de son directeur financier Shouzi Chew, débauché en début d’année chez Xiaomi. Basé à Singapour, ce diplômé d’Harvard occupera ces deux fonctions en même temps. Sa principale mission: accélérer la monétisation de la très populaire application de partage de courtes vidéos. Il sera épaulé par Vanessa Pappas, jusqu’à présent patronne par intérim et désormais directrice opérationnelle.

Sursis aux Etats-Unis – La nomination de Shouzi Chew semble indiquer que ByteDance n’est plus inquiet pour l’avenir de TikTok aux Etats-Unis. Celui-ci avait été remis en cause l’an passé par l’administration Trump, qui souhaitait forcer une vente à une entreprise américaine en invoquant des enjeux de sécurité nationale. Le groupe chinois avait alors nommé Kevin Mayer à la tête de la plateforme. Le dirigeant avait démissionné quelques mois plus tard alors qu’une cession apparaissait inévitable. Finalement, aucune opération n’a eu lieu. TikTok a été sauvée par des décisions de justice puis par la défaite de Donald Trump lors de l’élection présidentielle.

Profil différent – Le choix de ByteDance représente également un changement de profil. Kevin Mayer venait en effet du monde des médias: avant de rejoindre TikTok, il était le responsable des offres de streaming chez Disney. Même chose pour Vanessa Pappas, ancienne responsable de l’audience de YouTube. Shouzi Chew est, lui, un financier, passé par la banque d’affaires Goldman Sachs puis par le fonds DST du milliardaire russe Yuri Milner. En tant que directeur financier de Xiaomi, il a mené à bien l’introduction en Bourse du fabricant chinois de smartphones. Son arrivée chez TikTok doit permettre de renforcer la “gouvernance d’entreprise” et les “initiatives commerciales”.

Immense potentiel – Si l’application de vidéos rencontre un succès fulgurant avec plus de 700 millions d’utilisateurs dans le monde, elle ne génère encore qu’un chiffre d’affaires très faible. La société doit d’abord renforcer son offre et ses outils publicitaires, encore peu développés par rapport à ses concurrents. Elle mise aussi sur le shopping en direct, un marché qui connaît une croissance explosive en Chine. Le potentiel de monétisation est immense: Douyin, la version chinoise de TikTok, devrait générer des recettes publicitaires de 150 milliards de yuans (19,2 milliards d’euros) en 2021, selon des chiffres cités par Bloomberg. C’est six fois plus que Snapchat. Et autant que YouTube.

Pour aller plus loin:
– Malgré Trump, le chiffre d’affaires de ByteDance s’envole
– Après plusieurs mois de menaces, TikTok sauve sa tête aux Etats-Unis

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Votre rendez-vous quotidien pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !