Face aux géants américains, la France lance son “cloud de confiance”

Par , publié le 18 mai 2021

Une “stratégie nationale pour un cloud souverain” qui autorise les partenariats avec les géants américains du secteur. Pour faire émerger un cloud national technologiquement compétitif, le gouvernement français a opté pour une nouvelle approche. Lundi, il a présenté son label “cloud de confiance”, délivré aux acteurs français ou européens hébergeant les données dans l’hexagone. Ces entreprises pourront cependant acheter des technologies américaines sous licence, à l’image de l’alliance nouée fin 2020 entre OVHcloud et Google. Cela doit leur permettre de proposer des services de pointe à leurs clients, par exemple en matière d’intelligence artificielle. Objectif: convaincre les groupes français de choisir des solutions européennes, garantissant la protection de leurs données, plutôt que des offres américaines plus avancées.

Pour aller plus loin:
– IBM se coupe en deux pour prendre le virage du cloud
– Dix ans après, le cloud d’Alibaba est enfin rentable

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité