Par , publié le 23 mai 2021

Après plusieurs contretemps, Virgin Galactic réussit enfin le troisième vol d’essai de sa navette SpaceShipTwo. Comme prévu, l’appareil a atteint samedi une altitude de 90 kilomètres, après s’être séparé de son avion porteur. Ce vol avait été repoussé une première fois à cause de retards provoqués par la crise sanitaire. Fin décembre, une tentative avait ensuite été avortée après une défaillance technique. La pression était grande sur la société de Richard Branson, qui espérait initialement effectuer ses premiers voyages touristiques dans l’espace début 2021. Ces derniers n’auront finalement pas lieu avant l’année prochaine. Virgin Galactic, qui assure avoir enregistré 600 réservations au prix de 250.000 dollars, sera ainsi devancée par Blue Origin, le rival fondé par Jeff Bezos qui doit réaliser son premier vol commercial en juillet.

Pour aller plus loin:
– Blue Origin donne le coup d’envoi du tourisme spatial privé
– Virgin lance des satellites depuis un avion


No Comments Yet

Comments are closed

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Votre rendez-vous quotidien pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !