Par , publié le 22 juin 2021

Faut-il y voir le premier effet de la nomination de Lina Khan à la tête de la Federal Trade Commission (FTC) ? Selon la presse américaine, le gendarme américain de la concurrence vient d’ouvrir une enquête sur le rachat des mythiques studios Metro-Goldwyn-Mayer (MGM) par Amazon pour 8,5 milliards de dollars. Sur le papier pourtant, peu d’arguments semblent justifier un potentiel veto. Mais la nouvelle patronne de la FTC milite pour une nouvelle approche sur les monopoles, estimant que l’interprétation traditionnelle n’est plus adaptée au contexte actuel. Un tel changement pourrait justifier de bloquer cette opération. Et éventuellement tous les rachats des géants américains de la tech.

Enrichir le catalogue – Avec la MGM, Amazon mettrait la main sur une vaste collection de films et de séries. Et sur des franchises fortes, en particulier James Bond. Le géant du commerce en ligne souhaite ainsi enrichir son service de streaming vidéo, dont le catalogue est considéré comme inférieur à ceux de Netflix ou Disney+. Amazon espère ainsi lui donner une nouvelle dimension, alors qu’il est souvent considéré comme un simple à-coté sympathique de l’offre Prime, qui permet de bénéficier de la livraison gratuite. Le service doit devenir une raison suffisante pour s’abonner. Et ainsi permettre de convertir le maximum d’acheteurs occasionnels en clients Prime, ce qui doit ensuite les inciter à consommer davantage sur le site.

Secteur très concurrentiel – En prenant la grille de lecture traditionnelle des autorités de la concurrence, cette acquisition ne doit pas poser de problème majeur. MGM n’est plus le géant qu’il était jusqu’aux années 50. Hormis la franchise James Bond, dont ils ne détiennent pas le contrôle artistique, les studios produisent peu de films majeurs. Parallèlement, la compétition sur le marché du streaming vidéo n’a jamais été aussi intense. Ces derniers mois, de nombreuses offres ont été lancées, notamment par les grands groupes d’Hollywood qui souhaitent rentabiliser leur catalogue. Autrement dit, Amazon ne renforcerait pas une position dominante, qui pourrait nuire aux consommateurs.

Interdire les acquisitions – La politique d’acquisition des géants du numérique est désormais remise en cause. Elle leur permettrait en effet de tuer la concurrence avant même qu’elle n’existe ou d’étendre leur domination sur de nouveaux marchés. En se prononçant contre le rachat de la MGM, la FTC enverrait un signal très fort. Fin 2020, elle avait déjà recommandé de contraindre Facebook à se séparer d’Instagram et de WhatsApp, deux opérations qu’elle avait pourtant acceptées. Cette ligne dure est aussi partagée par des parlementaires américains. Au Congrès, un projet de loi vise à limiter drastiquement, voire à interdire, les acquisitions par les Gafa. Une proposition choc qui pourrait, cependant, créer des problèmes pour l’ensemble de l’écosystème technologique.

Pour aller plus loin:
– Pourquoi Amazon rachète les mythiques studios MGM
– Lina Khan, 32 ans et nouvelle bête noire des géants de la tech ?


No Comments Yet

Comments are closed

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Votre rendez-vous quotidien pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !