Par , publié le 10 septembre 2021

Ce ne sont pas encore les lunettes de réalité augmentée dont rêve Mark Zuckerberg. Jeudi, Facebook a cependant fait un premier pas dans cette direction, dévoilant une première monture conçue en partenariat avec Ray-Ban. Ces lunettes connectées, baptisées Ray-Ban Stories, sont similaires aux Spectacles de Snapchat. Elles permettent de prendre des photos, d’enregistrer des clips de 30 secondes et même de passer un appel audio ou vidéo. Elles seront commercialisées au prix de 299 dollars (253 euros), notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Aucune date n’a été annoncée pour la France.

Design familier – Comme les Spectacles, les Ray-Ban Stories doivent permettre à leurs utilisateurs de capter des moments de vie sans avoir à sortir leur smartphone. Et ainsi de rester dans l’instant. Cette proposition de valeur n’a, pour le moment, pas séduit le grand public. Les lunettes de Snapchat demeurent en effet des échecs commerciaux. Pour éviter de connaître le même sort, Facebook a préféré ne pas se lancer seul. L’an passé, la société s’est associée avec l’européen EssilorLuxottica, la maison mère de Ray-Ban. Ses premières lunettes, disponibles en 20 styles différents, ressemblent ainsi aux montures traditionnelles de la célèbre marque américaine.

Verres correcteurs – Ce partenariat permet aussi de proposer différents types de verres (correcteurs, solaires, polarisants…), multipliant le potentiel commercial. Et il ouvre à Facebook les portes du réseau de distribution de Ray-Ban. Les lunettes ne seront pas simplement disponibles en ligne: elles le seront aussi chez les opticiens. Elles pourront donc être essayées avant d’être achetées. Par ailleurs, les photos et les vidéos pourront être partagées sur toutes les plateformes, quand les Spectacles sont limitées à Snapchat. Reste une interrogation de taille: la méfiance de l’opinion publique vis-à-vis de Facebook. Comme sur son écran connecté Portal, un interrupteur physique permet de couper les caméras. Une petite lumière sera par ailleurs allumée lors d’un enregistrement.

Réalité augmentée – Les Ray-Ban Stories ne représentent qu’une première étape. Facebook, qui n’a pas encore réussi à véritablement démocratiser la réalité virtuelle, mise en effet beaucoup sur la réalité augmentée, qui consiste à superposer des éléments dans le monde réel. La technologie existe déjà mais nécessite des lunettes encombrantes et très chères. Mark Zuckerberg rêve de concevoir de “belles lunettes de taille normale”. Alors que “beaucoup de problèmes restent encore à régler”, il se garde bien d’avancer une potentielle date de lancement. En présentant en mai un premier prototype, Evan Spiegel, le patron de Snapchat, évoquait lui un délai de dix ans avant la sortie d’un “produit véritablement grand public”.

Pour aller plus loin:
– Snapchat déclenche la bataille de la réalité augmentée
– Microsoft va équiper les soldats américains de lunettes de réalité augmentée


No Comments Yet

Comments are closed

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Votre rendez-vous quotidien pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !