Lâché par la Russie, OneWeb se tourne vers SpaceX

Par , publié le 22 mars 2022

Victime collatérale de l’invasion russe en Ukraine, OneWeb vient de trouver une solution pour poursuivre le déploiement de sa constellation de satellites. La société spatiale, désormais basée à Londres, a conclu un accord avec SpaceX, qui est pourtant son principal rival. À vrai dire, elle n’avait pas vraiment le choix: l’agence spatiale russe, la Roscosmos, avait en effet lié la poursuite des lancements à la promesse de ne pas utiliser ses satellites à fins militaires et à la sortie du gouvernement britannique de son capital. Des demandes rejetées par l’entreprise. Le lancement prévu début mars a ainsi été annulé. OneWeb ne précise cependant pas si le contrat avec SpaceX porte bien sur les 220 satellites qui doivent encore être placés en orbite, afin de fournir un accès à Internet à haut débit sur terre.

Pour aller plus loin:
– Comment OneWeb espère contrer les satellites de SpaceX
– SpaceX va investir jusqu’à 30 milliards de dollars pour son projet Starlink

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Chaque vendredi, l'actu French Tech décryptée

Infos, analyses, tableau de bord: le rendez-vous hebdomadaire pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !