Sept ans après, Deezer va finalement entrer en Bourse

Par , publié le 18 avril 2022

Sept ans après une première tentative abandonnée à la dernière minute, Deezer s’apprête à entrer en Bourse. Lundi, la plateforme française de streaming a officialisé un accord pour fusionner avec une SPAC, un véhicule d’investissement qui permet à des start-up d’accéder plus facilement et plus rapidement aux marchés. L’opération, qui devrait avoir lieu fin juillet, valorisera l’entreprise à “seulement” 1,05 milliard d’euros. C’est 20% de moins que lors de l’entrée du groupe mexicain Azteca dans le capital en 2020. Deezer devrait lever entre 410 et 425 millions d’euros, une somme qui doit lui permettre “d’accélérer la croissance”.

10 millions d’abonnés – Lancé en 2007, Deezer est l’un des pionniers du streaming musical. D’abord entièrement gratuit, le service a depuis basculé vers un modèle freemium, avec une offre payante permettant notamment de supprimer les publicités. Il revendique désormais 9,6 millions d’abonnés, dont environ la moitié en France. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 400 millions d’euros l’an passé. Derrière ces chiffres, se cachent cependant des performances bien inférieures à celles du marché. Alors que le streaming a généré l’an passé six fois plus de recettes qu’en 2015, les revenus de Deezer ont, eux, tout juste doublé. Son nombre d’abonnés a triplé sur la période, quand celui de Spotify a été multiplié par dix.

Partenariats avec des opérateurs – Selon les estimations du cabinet Midia, Deezer ne totalisait ainsi que 2% du parc mondial d’abonnés à une plateforme de streaming. La société française est largement devancée par Spotify, mais aussi par les géants américains Apple, Amazon et Google, qui se sont lancés bien après. Alors que les différentes offres sont très similaires, aussi bien pour le catalogue que pour les prix, ses rivaux disposent d’une image de marque bien plus grande dans le monde. Et de moyens bien supérieurs pour leurs dépenses marketing. Incapable de s’aligner, Deezer mise sur des partenariats, notamment avec des opérateurs mobiles comme Orange en France et TIM au Brésil.

Rentable en 2025 ? – La société anticipe désormais une forte accélération de sa croissance: elle vise un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2025. À cette date, elle ambitionne également d’atteindre la rentabilité opérationnelle, après avoir accusé une perte d’exploitation de 121 millions d’euros en 2021. Cet objectif peut sembler ambitieux, alors que le déficit de Deezer n’a cessé de se creuser. Comme ses rivales, la plateforme fait en effet face aux limites de son modèle économique: les importantes royalties reversées aux artistes, auteurs et compositeurs. Dans les documents financiers publiés en 2015, celles-ci représentaient 76% du chiffre d’affaires !

Pour aller plus loin:
– Pourquoi Spotify mise autant sur les podcasts
– La folie SPAC se rapproche des start-up européennes

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Chaque vendredi, l'actu French Tech décryptée

Infos, analyses, tableau de bord: le rendez-vous hebdomadaire pour ne rien rater et tout comprendre. Essayez, c’est gratuit !