Apres un incroyable comeback, Magic Leap lance de nouvelles lunettes de réalité augmentée

Par , publié le 24 octobre 2022

Sauvée in extremis d’une faillite qui semblait inévitable début 2020, Magic Leap confirme son incroyable comeback. Début octobre, la société américaine a lancé la commercialisation de nouvelles lunettes de réalité augmentée, vendues entre 3.300 et 5.000 dollars (à partir de 3.900 euros en France). Plus léger et doté d’un champ de vision élargi, ce modèle doit lui permettre de mieux rivaliser avec Microsoft sur le marché professionnel. “C’est une étape importante pour réduire l’écart entre les promesses et la réalité”, se félicite Peggy Johnson, la nouvelle patronne de l’entreprise. Selon cette ancienne de Microsoft, le marché devrait se chiffrer à 36 milliards de dollars d’ici à 2024.

“Possibilités illimitées” – Magic Leap reste, malgré tout, l’un des plus importants fiascos récents de la tech américaine. Entre 2014 et 2020, la start-up a levé près de trois milliards de dollars, attirant des investisseurs de renom comme Google, Alibaba ou encore les fonds de capital-risque Kleiner Perkins et Andreessen Horowitz. Elle est alors l’une des premières à investir massivement dans la réalité augmentée, qui consiste à superposer des éléments sur le monde réel. Ses dirigeants promettent une révolution et des “possibilités illimitées”. Ils se disent prêts à fabriquer des millions de lunettes. Quelques vidéos de concept publiées sur YouTube impressionnent. Et la culture du secret accentue la frénésie.

Trucages – Tout change en 2018, lors de la présentation officielle des premières lunettes de réalité augmentée de Magic Leap. Les démonstrations déçoivent, bien loin de la révolution annoncée. La société reconnaîtra d’ailleurs que plusieurs de ses précédentes vidéos avaient été réalisées avec des trucages. L’appareil, vendu 2.300 dollars, est destiné aux développeurs, pour les convaincre de concevoir des applications. Une version grand public, moins chère, devait suivre. Le fondateur de Magic Leap parle alors d’un million de ventes en un an. Mais ces lunettes ne verront finalement jamais le jour. L’entreprise accumule les pertes et ne doit sa survie qu’à une levée de fonds inespérée.

Marché professionnel – Nommée peu après, Peggy Johnson abandonne alors les rêves de grandeur de la précédente direction. Elle recentre la société vers le marché professionnel, en particulier vers les secteurs de l’industrie et de la santé. L’an passé, Magic Leap avait aussi participé à l’appel d’offres lancé par le Pentagone pour équiper les soldats américains sur le champ de bataille. Mais celui-ci avait été remporté par le casque HoloLens de Microsoft, considéré comme la technologie la plus avancée. “L’intérêt des entreprises augmente à mesure que la technologie progresse, que l’expérience utilisateur s’améliore et que davantage d’applications sont conçues”, assure Peggy Johnson, qui n’écarte pas définitivement un retour sur le marché grand public.

Pour aller plus loin:
– Microsoft va équiper les soldats américains de lunettes de réalité augmentée
– Facebook dévoile ses premières lunettes connectées

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Dès 7h30, prenez un temps d’avance: les informations essentielles analysées et mises en perspective, directement dans votre boîte e-mail