WeWork tourne à prix d’or une page de son histoire

Par , publié le 28 mai 2021

WeWork tourne définitivement la page Adam Neumann. Le spécialiste de la location de bureaux a trouvé un accord à l’amiable avec son fondateur, poussé vers la sortie en 2019 après une tentative ratée d’introduction en Bourse. Au total, ce dernier va recevoir près de 450 millions de dollars en actions et en cash. Une somme gigantesque, qui ne représente cependant qu’un quart de ce qu’il devait initialement toucher. Cet accord permet d’éviter un procès. Il ouvre également la voie à une entrée à Wall Street cet automne par l’intermédiaire d’une SPAC (société d’acquisition à vocation spécifique, la dernière mode à Wall Street). Très loin des rêves de grandeur d’Adam Neumann, la société est valorisée à 9 milliards de dollars. C’est cinq fois moins que sa valorisation de 47 milliards touchée début 2019.

Pour aller plus loin:
– Après un premier fiasco, WeWork entre en Bourse par la petite porte
Comment WeWork espère rebondir grâce au coronavirus

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité