TikTok lance des abonnements payants

Par , publié le 1 juin 2022

Souvent copié, TikTok s’inspire à son tour de ses concurrents. La semaine dernière, l’application mobile la plus populaire du monde a lancé des abonnements payants pour les créateurs qui diffusent des vidéos en direct. Elle reprend ainsi l’une des recettes qui a fait le succès de Twitch, le leader américain du secteur, racheté en 2014 par Amazon. Elle espère inciter ses utilisateurs à réaliser davantage de directs sur sa plateforme, en leur offrant un moyen simple de monétiser leur audience. Depuis deux ans, TikTok tente de se développer dans le livestreaming, un segment qui progresse fortement. Et qui représente déjà la majorité du temps passé sur Douyin, sa version chinoise.

Similaire à Twitch – Encore en phase de tests, le programme sera à terme accessible à tous les utilisateurs comptant plus de 1.000 suiveurs. TikTok n’a pas communiqué encore le prix des abonnements, mais celui-ci devrait être proche des tarifs de Twitch (4 euros par mois en France). Les créateurs conserveront la moitié des recettes – le même pourcentage que chez son rival, sauf pour les plus gros streameurs, qui ne reversent que 30%. Les avantages proposés aux abonnés sont également similaires: des badges affichés à côté de leur pseudonyme, des émoticônes personnalisées ou encore un chat exclusif pour discuter avec les créateurs. Il ne sera en revanche pas possible de réserver certains directs aux abonnés.

Fonctionnalités manquantes – Depuis son lancement, TikTok a révolutionné les réseaux sociaux avec ses courtes vidéos et son algorithme de recommandations. Au point de bousculer Facebook et Instagram. La filiale du groupe chinois ByteDance ne cesse de diversifier son offre, pour répondre aux nouvelles habitudes. En quelques années, la durée maximale des vidéos a ainsi été portée de quinze secondes à dix minutes. La diffusion en direct représente une étape supplémentaire. Elle reste cependant encore peu développée, les créateurs optant très majoritairement pour Twitch. Partie en retard, la plateforme de livestreaming de TikTok manque en plus de fonctionnalités, par exemple pour modérer les commentaires ou pour diffuser des parties de jeu vidéo.

Enjeu crucial – L’arrivée des abonnements payants s’inscrit aussi dans la volonté de renforcer les opportunités de monétisation. L’enjeu est crucial, alors que Facebook et YouTube accélèrent leur contre-offensive pour séduire les créateurs. Jusqu’à présent, TikTok proposait simplement un fonds doté d’une enveloppe bien trop faible pour offrir des tarifs compétitifs. Début mai, l’application a lancé un nouveau programme publicitaire, prévoyant notamment le partage des recettes publicitaires, s’inspirant de la politique de rémunération mise en place par YouTube. Par ailleurs, les abonnements doivent également permettre de doper le chiffre d’affaires de TikTok, qui enregistre certes une belle croissance mais reste assez faible compte tenu de son audience massive.

Pour aller plus loin:
– TikTok va partager les recettes publicitaires avec les créateurs
– Pour rivaliser avec TikTok, YouTube copie… Snapchat

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Dès 7h30, prenez un temps d’avance: les informations essentielles analysées et mises en perspective, directement dans votre boîte e-mail