Elon Musk prépare un plan social massif chez Twitter

Par , publié le 24 octobre 2022

Devant les salariés de Twitter en juin, Elon Musk n’avait pas exclu des licenciements une fois le réseau social racheté, en particulier pour se séparer des employés les moins performants. La réalité pourrait cependant être beaucoup plus brutale. Alors qu’il s’apprête à conclure l’acquisition de la société pour 44 milliards de dollars dès cette semaine, le patron de Tesla et de SpaceX envisagerait de supprimer jusqu’à 75% des emplois, affirme le Washington Post. Cette information a depuis été confirmée par l’agence Bloomberg. Cela représenterait environ 5.500 licenciements. Et laisserait Twitter avec un peu plus de 2.000 salariés, soit autant qu’en 2012.

Première étape – Cette vaste restructuration de Twitter fait partie de la feuille de route présentée par Elon Musk à des investisseurs, sollicités pour financer une partie du rachat – rien ne garantit donc qu’elle soit aussi drastique. Elle s’inscrit dans une vision minimaliste du réseau à l’oiseau bleu, notamment en matière de modération. Et dans une volonté d’impulser des changements radicaux au sein d’une entreprise que le milliardaire n’a cessé de critiquer. Ce plan social ne représenterait d’ailleurs qu’une première étape: des recrutements, certainement bien moins importants que le nombre de licenciements, sont ensuite prévus pour remplacer des salariés jugés peu productifs et trop bien payés.

Effectifs importants – Depuis l’annonce du rachat, les employés de Twitter s’attendent à de nombreux licenciements. Il faut dire que la société a embauché massivement ces dernières années. Certainement trop. D’ailleurs, ses dirigeants reconnaissent que les effectifs sont trop importants. En début d’année, ils préparaient ainsi un plan social touchant 25% des salariés, soit environ 1.800 personnes. Dans un contexte de ralentissement du marché publicitaire, Meta et Snapchat coupent également dans leurs effectifs. Mais les projets d’Elon Musk iraient beaucoup plus loin, décimant des équipes entières. Et remettant potentiellement en cause des fonctions essentielles.

Objectifs ambitieux – Dans sa feuille de route, Elon Musk se fixe aussi des objectifs très ambitieux, voire complètement irréalistes. Il table notamment sur une multiplication par cinq du chiffre d’affaires en seulement six ans. Il anticipe également une amélioration spectaculaire du résultat opérationnel. Ces projections reposent sur deux leviers. D’abord, un bond du nombre d’utilisateurs, attendu à 931 millions en 2028, contre à peine 200 millions aujourd’hui. Cela représente en moyenne 120 millions de nouveaux adeptes chaque année, quand Twitter n’en a séduit que 25 millions en 2021. Ensuite, les abonnements. D’ici à 2028, Elon Musk espère compter plus de 260 millions d’utilisateurs payants.

Pour aller plus loin:
– En rachetant Twitter, Elon Musk veut bâtir une “super app”
– Pourquoi Elon Musk se résigne à racheter Twitter

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Dès 7h30, prenez un temps d’avance: les informations essentielles analysées et mises en perspective, directement dans votre boîte e-mail