Avec Le Seigneur des anneaux, Amazon change de braquet face à Netflix

Par , publié le 5 septembre 2022

Jeff Bezos voulait son Game of Thrones, la série à succès de la chaîne câblée HBO. Le souhait du fondateur, et ex-patron d’Amazon, est désormais exaucé. Vendredi 2 septembre, le géant du commerce en ligne a diffusé, sur sa plateforme Prime Video, les deux premiers épisodes de sa série basée sur l’univers du Seigneur des anneaux. Baptisée Les Anneaux de pouvoir, cette superproduction a attiré plus de 25 millions de téléspectateurs en une seule journée – un record, assure Amazon, qui n’avait jusqu’à présent jamais publié de chiffre d’audience. Elle illustre un changement majeur de stratégie, dans l’espoir d’encore mieux rivaliser sur le marché du streaming vidéo, face à Netflix et Disney.

Budget pharaonique – Pour cette série, Amazon a mis les grands moyens. La société a d’abord dépensé 250 millions de dollars pour acquérir les droits mis aux enchères par les héritiers de J.R.R. Tolkien. Elle a ensuite dépensé environ 100 millions pour bâtir les décors en Nouvelle-Zélande, selon les chiffres publiés par le gouvernement néo-zélandais. Et 360 millions de plus pour produire la première saison de huit épisodes. Un budget pharaonique – auquel s’ajoutent d’importantes dépenses publicitaires -, jamais vu dans l’univers des séries. À titre de comparaison, la dernière saison de Game of Thrones n’a coûté que 90 millions de dollars à produire. Et la trilogie Le Seigneur des anneaux de Peter Jackson que 280 millions.

Stars hollywoodiennes – Cette série est l’aboutissement d’un changement stratégique majeur. Jusqu’en 2017, Amazon n’a pas véritablement ciblé le grand public. Certes, l’e-marchand a produit plusieurs séries acclamées par les critiques, comme Transparent et La Fabuleuse Mme Maisel. Mais ses créations originales n’ont pas rencontré d’importants succès d’audience, comparables à ceux enregistrés par les séries de Netflix. Sans totalement abandonner ces productions de niche, l’entreprise investit davantage sur des contenus pouvant toucher beaucoup plus de monde. Elle a notamment débauché des stars d’Hollywood, comme Julia Roberts et Anne Hathaway.

Changer de braquet – Pour le grand public, le catalogue de Prime Video reste cependant moins fourni que celui de ses rivaux. Avec Les Anneaux de pouvoir et le futur rachat des studios MGM, Amazon souhaite désormais changer de braquet. Sa plateforme vidéo ne doit plus être qu’un simple à-côté sympathique de son offre Prime, qui permet de bénéficier de la livraison gratuite. Mais une raison suffisante pour s’y abonner. L’entreprise, qui investit aussi dans la diffusion de rencontres sportives et dans les podcasts, cherche en effet à convertir le maximum d’acheteurs occasionnels en clients Prime qui, une fois abonnés, réalisent davantage de commandes sur son site.

Pour aller plus loin:
Pour la première fois en dix ans, Netflix perd des abonnés
– Amazon accélère dans le streaming gratuit

Contactez-nous  –  Politique de confidentialité

Le temps d'un café, l'actu tech décryptée

Dès 7h30, prenez un temps d’avance: les informations essentielles analysées et mises en perspective, directement dans votre boîte e-mail